<  

Histoire

Histoire Texel

Les premiers établissements sur Texel datent du Milieu de l'Âge de Pierre (8000-4500 BC). Le pays n'était pas encore protégé par des digues donc ces établissements se trouvaient à hauteur sur des monticules de blocs d'argile créés au cours du Pléistocène (il y a 1,8 millions d'années à 8.000 BC). Plus tard ici les villages de Den Burg, De Waal, Den Hoorn, Oosterend et de Westen sont nés.

Histoire Texel

Au cours de l'Holocène (8.000 BC à nos jours) les dépressions dans les monticules de blocs d'argile ont été remplis avec de l'argile. La zone située entre Den Hoorn, Den Burg, Hoge Berg, De Waal et Oosterend est aussi appelée le vieux pays. Au 13ème siècle, sur le côté nord de Texel, les dunes sont nées entre De Hors et De Koog . Le village De Westen avait dans ce siècle une connexion ouverte (un graben) avec la mer du Nord, faisant que la pêche pouvait bien se développer. Au 14ème siècle, le fossé est tombé à être sec par la pulvérisation. Le village a été abandonné par ses habitants parce que la principale source de revenus a été perdue. Les maisons sont démolies presque en même temps. L'Eglise Van de Westen n'est démolie que beaucoup plus tard, en 1859. Le seul bâtiment qui soit resté est la Torenhuis sur le Westerweg.

Aux environs de 1300 des barrages ont été construits entre les parties supérieures qui fonctionnaient comme digue et connexion entre les zones. On a construit également des digues en raison desquelles des polders sont nés qui durent appelés Cooghen qui peut être retrouvé dans les noms de lieux tels que De Koog.

Sur le côté ouest de l'île ont surgi des dunes. Vers 1630 ils ont commencé à promouvoir le développement des dunes en plaçant des clôtures en roseaux et la plantation d'oyats. De ce fait l'île Eijerland s'attacha à Texel. En 1835, Eijerland eu des digues. Respectivement en 1846, 1847 et 1876 les polders De Eendracht, le Prins HendriksPolder en Het Noorden on été endigués.

Tourisme

Dès le début du XXe siècle le tourisme a de plus en plus supplanté l'agriculture et la pêche comme les principales sources de revenus de l'île. Surtout le village de De Koog était et est toujours la station principale. Le premier hôtel a été érigé ici en 1907 pour les baigneurs.

Aujourd'hui, il y a environ 900.000 touristes par an à Texel, ce qui en fait de loin l'île de la mer des Wadden la plus visitée. En haute saison, c'est donc agréablement animé sur Texel ce qui fait de l'île une destination de vacances populaire auprès des jeunes. Pourtant, il n'y a jamais trop de monde, ce qui est dû en partie au fait que la municipalité de Texel a limité la capacité d'hébergement totale de l'île.